by Gilles B
3 décembre 2020| 380 views

Découvrez le brassin d’hiver : l’Eguzki Ginger Red Ale!! 

Entendez par là, une Rousse au Gingembre, qui a hiberné en fermentation haute, offrant une formidable sensation réchauffante, pour affronter le froid hivernal qui s’installe petit à petit! Une base de céréale alliant différents malts d’orge torréfié, comme le malt Ruby qui apporte cette couleur si particulière et ses saveurs caramélisantes. Une bière nourrie au gingembre, qui se révèle en fin de bouche, apportant cette touche épicée qu’on apprécie tellement dans les bières d’hiver… Venez la découvrir à la Brasserie, l’Eguzki Ginger Red Ale est disponible en bouteille d’1 Litre!!

Pour se préparer aux mois les plus froids, historiquement, les brasseurs ont pour coutume de réaliser une bière qui contient tous les restes de matières premières des récoltes de l’été. Voilà comment sont nées les bières d’hiver. Chargée en malt d’orge, on tenait là une recette bien nourrissante, qui s’accordait merveilleusement au climat rigoureux de la saison. Une robe orangée, grâce aux malts torréfiés, et des notes d’agrumes qui rappellent ces douces veillées devant la cheminée… Pourvu qu’il en reste pour le Père Noël !!

Les red ales américaines constituent un style récent qui appuie les arômes d’agrumes des houblons américains sur une base plus maltée et caramélisée qu’une IPA ou une pale ale. La couleur ambrée (ou rousse) et les saveurs caramélisées viennent d’un malt « ruby » qui a été suffisamment chauffé pour développer ces caractéristiques. Les saveurs de cette bière mèneront donc sur des côtés houblonnés rafraichissants, rappelant les fruits, et délicatement relevé par le gingembre. Enfin, vous découvrirez une rondeur légèrement biscuitée et caramélisée permettant d’équilibrer un final en bouche sur une longueur peu amère.

Cette Eguzki Red Ale est à l’image du mythique Basajaun, créature imaginaire de la mythologie Basque, sorte d’homme corpulent, poilu et sauvage, vivant dans les Pyrénées basques, en particulier dans la forêt d’Iraty.Il pénètre parfois dans les maisons ou les bergeries, se sert sans vergogne de la nourriture préparée, sans que les humains n’osent intervenir. Il inspire crainte et respect. D’après les contes plus récents, on s’accorde pour dire que le Basajaun serait bien bâti, ses cheveux atteindraient ses genoux, il serait très agile, fort, velu, avec des caractéristiques animales (Souvent comparé à l’ours). Étant des génies ruraux, les Basajaunak sont également considérés comme les protecteurs des troupeaux, et détiennent les secrets de l’agriculture…